J'entasse depuis quelques temps des blancs d'oeufs sans rien en faire : les macarons c'est bien mais je n'en rafolle pas, les financiers c'est bon mais aujourd'hui je n'avais pas envie. Du coup, je voulais partir sur des langues de chat et ça s'est fini en cigarettes russes, allez savoir. J'adorais ça les cigarettes russes quand j'étais petite, surtout trempées dans le chocolat le matin en guise de paille. Depuis que je ne suis plus si petite que ça, je n'en mange plus, car je n'achète plus de gâteaux suremballés (et parce que les enfants, quand on se retrouve, je ne sais pas comment, dans un rayon gâteaux de supermarché, finissent toujours par prendre autre chose de plus chocolaté). Du coup bah je les ai faites moi-même mes cigarettes russes et que même que c'est bon ;-) Elles restent croustillantes 2/3 jours d'où l'intérêt de ne pas en faire une cargaison. On se brûle un peu les doigts en les roulant mais, pour ma part, cela me permet de ne plus penser à autre chose durant ce laps de temps ! On parle du goût ? Un bon goût de beurre et bien croquant, recette validée.

1  2

Ingrédients pour une quinzaine de cigarettes :
- 90g de beurre mou
- 90g de sucre
- 90g de blanc d'oeuf
- 90g de farine

Dans un bol, mélangez le beurre moi et le sucre jusqu'à obtenir un mélange crémeux. Ajoutez alors les blancs d'oeuf et mélangez de nouveau. Finissez en incorporant la farine (il faut un mélange bien homogène sans grumeaux bien sûr).

Préchauffez votre four à 180°C ou à 165°C en chaleur tournante.

Déposez sur une plaque, préalablement recouverte d'une feuille de cuisson, 3 cuillères à café bombées de pâte. Etalez légèrement en cercle d'environ 8 cm de diamètres. Il faut otenir une pâte fine mais ne pas non plus voir la plaque en dessous par transparence. Enfournez 5 à 6 minutes.

Alors maintenant il faut faire vite : retirez un cercle de pâte du four à l'aide d'une spatule et roulez-le autour d'un crayon ou d'un manche d'une cuillère en bois par exemple. C'est chaud ! Faites de même avec les autres cercles puis recommencez l'opération. Si vous faites trop cuire de pâte d'un coup il va être difficile de les rouler correctement sans les casser. Ne reste plus qu'à déguster !